Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network

Accueil > Avec qui ?

Le réseau FRIPON est organisé de la façon suivante :
-  une core team (14 membres), chargée de l’organisation et du développement du réseau et de la mise en place des missions de recherche sur le terrain des météorites
-  35 référents régionaux, chargés de la coordination des 22 pôles régionaux, chacun comprenant 2 à 9 caméras.
-  75 référents locaux, chargés de la maintenance et de la gestion des caméras

La core team

Le projet est porté par 9 chercheurs (4 chercheurs de l’Observatoire de Paris, 2 chercheuses du Muséum national d’Histoire naturelle, 1 chercheur de l’Université Paris-Sud et 3 chercheurs de l’Université Aix-Marseille (Institut Pythéas), un chef de projet (Université Paris-Sud) et une équipe d’ingénieurs (OSUPS et OSU Pythéas). Chaque laboratoire a une tâche principale à gérer.

- L’IMCCE/Observatoire de Paris/CNRS est en charge de la gestion générale du programme FRIPON (F. Colas). Il supervise également le développement du réseau optique et du réseau radio (F.Colas, J.L. Rault). Il a également pour mission le calcul de l’ellipse de chute des météorites et de l’orbite de l’objet dans l’espace (J. Vaubaillon, M.K. Kwon, F. Colas, L. Maquet).
- GEOPS/Université Paris-Sud/CNRS s’occupe de la mise en place du réseau humain et de l’installation des caméras avec l’IMCCE (S. Bouley). Les données acquises au cours du programme sont centralisées à l’OSUPS (Observatoire des Sciences de l’Univers de l’Université Paris-Sud). La chef de projet C. Marmo a pour mission de gérer ces données et d’orchestrer la mise en oeuvre du pipeline de réduction des données, elle est aidée dans cette tache par Y. Audureau et S. Caminade.
- L’IMPMC/MNHN/CNRS a pour responsabilité l’organisation des recherches sur le terrain ainsi que le classement et l’étude minéralogique des échantillons. B. Zanda est également la porteuse du programme de sciences participatives Vigie-Ciel qui a pour objectif de proposer au grand public de participer à l’aventure FRIPON. Elle est aidée pour ces taches par M. Rotaru d’Universciences.
- Le CEREGE/Université Aix Marseille/CNRS (J. Gattacceca) et le LAM/Université Aix Marseille/CNRS (P. Vernazza, L. Jorda) ont pour missions l’analyse préliminaire des météorites trouvées et la détermination de leurs régions sources. Le développement de la partie spectroscopie est dirigée par P. Vernazza, aidée par F.Colas, M. Birlan et J. Vaubaillon. De plus, l’OSU Pythéas, dont GEREGE et LAM font partie, est responsable de la gestion technique du réseau avec sont service ASR (Cyrille Blanpain, Julien Lecubin, Adrien Malgoyre).


Les responsables régionaux

Notre projet étant ambitieux, aussi bien pour son étendue géographique (100 caméras en France) que par sa durée (plus de 10 ans), il nécessite un réseau humain important. Ainsi, le programme FRIPON s’appuie, dans chaque région, sur un ou plusieurs responsables scientifiques (typiquement un chercheur en sciences planétaires et/ou astronomie) qui gère les trois à neuf observatoires de sa région. En outre, chaque responsable régional devra formera les équipes de recherche sur le terrain afin qu’elles soient immédiatement opérationnelles lors d’une chute de météorite.

Liste des responsables régionaux

RégionNomLaboratoire
Belgique Hervé Lamy Institut d’Aéronomie Spatiale de Belgique
Emmanuel Jehin Institut d’Astrophyque de Liège
 ?- ? Centre de Geophysique du Globe-DOURBES
Espagne Salvador Ribas Planétarium de Montsec
Alsace Jérome Vergne EOST
Milène Wendling Planétarium de Strasbourg
Aquitaine Philippe Paillou Observatoire de Bordeaux
Bernard Tregon Laboratoire Onde et Matière d’Aquitaine
Auvergne Jean Luc Froger LMV Clermont Ferrand
Sébastien Leibrandt LMV Clermont Ferrand
Basse-Normandie Dominique Boust IRSN Cherbourg
Bourgogne Vincent Boudon ICBourgogne
Bretagne Priscilla Abraham Planétarium de Rennes
Jean Alix Barrat Université de Bretagne occidentale
Centre France Westall Centre de biophysique moléculaire Orléans
Michel Tagger LPC2E
Jean-Pierre Lebreton CNRS Orléans
Champagne Ardennes Maud Rotger-Languereau GSMA
Corse Jerome Gattacceca CEREGE
Franche-Comté Olivier Mousis Observatoire de Besançon
Philippe Rousselot Observatoire de Besançon
Francois Meyer Observatoire de Besançon
Île-de-France Mirel Birlan IMCCE
Arnaud Leroy Uranoscope
Jean Louis Rault Fripon Radio
Languedoc-Roussillon Olivier Alard Géosciences Montpellier
Limousin Paul Rougier Pierre de Lune
Lorraine Michel Champenois CRPG
Midi-Pyrénées David Baratoux Observatoire Midi-Pyrénées
Ghylaine Quitté Observatoire Midi-Pyrénées
Nord-Pas-de-Calais Lucie Maquet IMCCE
Florent Deleflie IMCCE
Alain Vienne IMCCE
Picardie Patrick Francois UPJV GEPI
Pays de la Loire Nicolas Mangold LPGN
Laetitia Ledeit LPGN
Poitou-Charentes Mouloud Benammi IPHEP
Provence-Alpes-Côte d’Azur Jerome Gattacceca CEREGE
Pierre Vernazza LAM
Laurent Jorda LAM
Paolo Tanga Observatoire de la Côte d’Azur
Rhône-Alpes Eric Lewin Isterre
Cathy Quantin Université Claude Bernard Lyon1
Damien Loizeau Université Claude Bernard Lyon1
Pierre Beck IPAG

Le rôle et engagements du référent local

Le pôle local est une pièce maîtresse du réseau FRIPON. Pour chaque pôle est désigné un référent local qui a pour rôle :
-  D’assurer la maintenance de la camera automatique installée sur le pôle local (nettoyage du hublot supérieur de la caméra, redémarrage de l’ordinateur...)
-  D’aider à la coordination de la recherche de la météorite en cas de chute dans la région (statistiquement une tous les 4 à 5 ans/région) en maintenant une équipe locale mobilisable rapidement en cas de chute proche.
-  De participer au programme de science participative, notamment à l’animation du site Vigie-Ciel en cas de chute dans la région et de faire remonter les informations au pôle régional et à la core team