Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network

Accueil > Comment ? > Réseau optique

Réseau optique

Notre projet nécessite d’observer chaque météore depuis plusieurs endroits de façon à pouvoir réaliser une triangulation pour déterminer précisément son orbite et son lieu de chute. Comme le phénomène a lieu à 100 km d’altitude il est nécessaire d’avoir une maille de réseau de 100 km, soit environ une centaine d’observatoires en France. Peter Brown [1] a montré qu’un réseau dense de caméras fish eye (voir figure) observant le ciel entier est suffisant pour avoir une précision kilométrique pour le calcul de l’ellipse d’impact. Cette précision est fondamentale pour avoir une chance importante de retrouver des météorites.

Les images en temps réel du réseau FRIPON en phase d’installation sont accessibles via la carte plus bas

Caméra FRIPON au Pic du Midi, 1er janvier 2015